Formation professionnelle continue santé mentale et psychiatrie

Favoriser l’accès de tous et toutes et pendant toute la vie aux savoirs, à la réflexion et l’analyse collective permet à la fois d’être plus autonome dans la conduite de sa propre vie, de prendre du recul par rapport à ses propres pratiques professionnelles, de mieux répondre aux besoins de ses propres secteurs d’intervention... L’éducation permanente, la formation continue est donc un droit, formulé dès 1792 par Condorcet.

La santé mental aux CÉMÉA

La rencontre des CEMÉA et de la santé mentale s’est initiée lors des premières formations dans les hô-pitaux psychiatriques autour de la question de l’amélioration du cadre de vie des patients à la demande, en 1949, du Dr G. Daumézon.

La fonction soignante partagée met en pratique ce que L. Bonnafé appelait « l’art de l’écoute et de l’écho », et cette capacité à penser ses observations dans la culture du collectif. C’est une approche psychodynamique de la compréhension du psychisme et de la place de la personne dans son histoire que nous continuons à soutenir dans nos formations.

Les CEMÉA ont contribué à la mise en place d’une culture, celle de la psychiatrie, du désaliénisme. Nos formations s’inscrivent dans le mouvement de la psychothérapie institutionnelle soutenant l’inscription de celui qui souffre dans une dynamique de relations sociales. L’interrogation des organisations et des fonctionnements des hôpitaux étant le corollaire de cette pensée qui s’appuie sur la clinique et le politique (au sens des affaires de la cité).

Rencontrer l’autre c’est rencontrer avant tout la part de l’histoire en chacun de nous, faite des cultures de l’humanité. Cette utopie de la rencontre contribue au maintien du principe de continuité faite des petits riens, de ces moindres choses, de la clinique du détail.
La formation professionnelle se propose alors comme un lieu de questionnement des pratiques, un temps de contestations des assurances soignantes. La formation participe à la construction d’une éthique soignante garante du sens à donner à notre champ et aux pratiques du quotidien. Elle s’adresse à tous les professionnels des services dédiés à l’accompagnement des personnes en situation de maladie mentale.

La FPC, un projet professionnel individuel et/ou d’équipe

La formation professionnelle continue peut être un projet individuel et/ou personnel, le choix d’une action programmée et diffusée dans notre catalogue nationale. Mais elle peut aussi faire l’objet d’un projet d’équipe, de structure, d’établissement, qu’on appellera « formations intra ».

En effet, toutes les sessions de formation présentées dans le catalogue ci-dessous peuvent faire l’objet d’un projet adapté à la demande d’un service ou d’une institution répondant aux réalités de terrain ou aux problématiques rencontrées dans les situations professionnelles. Nous pouvons vous rencontrer afin de construire avec vous un projet de formation répondant à vos attentes sur différentes thématiques ou besoins proposés.
Les formations intra peuvent se dérouler dans votre établissement pour un groupe de 4 à 12 personnes et un tarif forfaitaire est alors pratiqué.

Le catalogue

Pour plus d’informations, choisir parmi l’offre et les dates de formation.
Consulter le catalogue

Les Financements

Plusieurs possibilités de financement pour votre projet de FPC.
Financer ma FPC

La formation aux CEMÉA

Acteurs de la formation volontaire et professionnelle depuis leur création les CEMÉA revendiquent une conception de l’animation et des métiers d’animateurs qui se réfèrent au projet de l’éducation populaire conçu comme l’ensemble des pratiques qui visent à l’émancipation des personnes et des groupes. Dans cette perspective, la formation dans le champ de l’animation est un vecteur de transformation sociale, un acte politique, dynamisée et soutenue par une philosophie et des démarches d’éducation nouvelle.

Se former aux CEMÉA, c’est avoir l’assurance d’une formation :

  • qui prenne en compte les attentes de chacun(e) à travers une individualisation de la formation,
  • qui prenne en compte la pratique professionnelle, l’expérience antérieure et le quotidien de chaque participant,
  • qui pratique des méthodes actives de formation privilégiant les petits groupes où chacun(e) trouvera sa place,
  • qui alterne des moments d’apports théoriques, de pratiques d’activités, d’échanges et d’analyses de ses pratiques,
  • qui permette à chacun(e) de s’évaluer tout en évaluant le dispositif de formation,
  • qui utilise des outils adaptés aux objectifs poursuivis et aux publics ainsi qu’ un matériel pédagogique adapté, de documentation, d’activité...

Ces formations sont conduites par une équipe composée de praticiens et de formateurs professionnels aux compétences variées ayant reçu une formation de formateurs et participant régulièrement à des groupes de travail leur permettant de se perfectionner.