Accueil > Actualités > PRIORITE JEUNESSE - Après 2 ans, il y a urgence à faire le choix d’une (...)

PRIORITE JEUNESSE - Après 2 ans, il y a urgence à faire le choix d’une politique ambitieuse !

Les Ceméa à travers le Cnajep et avec d’autres collectifs nationaux, proposent « un droit pour tous à construire son parcours et à vivre dignement ».

En 2012, 85 organismes (associations, syndicats, mouvements de jeunesse) lançaient unappel « Pour un big‐bang des politiques Jeunesse », appel que le Président de la République semblait avoir entendu en présentant la jeunesse comme l’une des priorités de son quinquennat.
A l’heure de l’annonce par le Gouvernement du plan d’économies de 50 milliards d’euros, les signataires de la plateforme demandent un engagement à la hauteur de la promesse électorale de 2012 : aller au‐delà des mesures d’urgence, se donner les moyens de bâtir dès maintenant une véritable politique ambitieuse pour la jeunesse.

Depuis 35 ans, la politique de la France à l’égard de la jeunesse consiste en une accumulation de dispositifs pour tenter d’enrayer le chômage et la pauvreté chez les jeunes. Cette politique du millefeuille n’a pas fait la preuve de son efficacité : le taux de pauvreté chez les 18‐25 ans atteint 23 % et le taux de chômage des 15‐25 ans dépasse la barre des 25%. Les emplois d’avenir et la garantie jeunes, s’ils visent à offrir des réponses immédiates face à l’urgence de la situation, ne peuvent constituer qu’une première étape vers la mise en place d’une politique de jeunesse ambitieuse promise par le candidat Hollande il y a deux ans.

Dès 2012, nous avons formé une plateforme de propositions, « Pour un Big‐Bang des politiques jeunesse », visant à créer non pas un dispositif de plus, mais un droit universel pour tous : un droit à l’éducation et à la formation tout au long de la vie, assorti de ressources.

A l’heure où le gouvernement s’apprête à faire adopter un pacte de responsabilité et de solidarité, et à quelques semaines de l’ouverture de la conférence sociale, il s’agit de reconnaître enfin qu’investir dans la jeunesse contribue à créer de la richesse et à lutter contre les inégalités.

Nous en appelons à une autre politique et demandons au gouvernement de l’engager dès à présent.

Voir en ligne : Pour un Big‐Bang des politiques jeunesse

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org