Newsletter des CEMEA Pays de la Loire

Newsletter #69 des CEMEA PDLL | avril 2021

 

Laïcité

Un mot qui fait débat actuellement. Un faux débat, car il n’est pas aisé d’avoir une position différente ! Et nous sommes actuellement dans une forme de laïcité très dogmatique où même la pensée différente n’est plus tolérée. Dès que l’on pense différemment, on est vite traité « d’islamo - gauchiste », recevoir une inspection générale ou une leçon de morale.
Les CEMEA, dans leur manifeste « Agir par l’éducation » déclare sur la laïcité : « « La laïcité, c’est l’ouverture à la compréhension de l’autre dans  (...)

Elections régionales - AGORAJEP - 11 Mai de 18 – 20h00

La plupart des français-es et ligérien-nes ne pensent pas aux élections, à leurs choix électoraux ou même de répondre à la question : « y aller ou ne pas y aller ? » Les préoccupations sont ailleurs avec un contexte anxiogène.
Pour autant la Région (il en est de même pour les départements) a des compétences qui nous intéressent de près : l’orientation, la formation professionnelle et les politiques de l’emploi la jeunesse avec normalement la Région qui se doit d’être chef de file des politiques jeunesses à  (...)

BAFA en distanciel Un projet dangereux !

Le distanciel – on le vit de partout. À l’université, sur certaines formations professionnelles passent en distanciel. Pour le BAFA ou le BAFD cela nous semble impossible. Impossible et dangereux. Comment à travers un écran réfléchir et se projeter à organiser l’accueil d’enfants, l’organisation d’un groupe d’enfants, l’organisation d’activités. Comment former des jeunes à une mission de lien social sans interaction physique avec leurs pairs ? Comment former des personnes à être un acteur de l’enfance sans  (...)

Formation du Pôle social

Nouvelle organisation des CEMEA Pays de la Loire qui permet de regrouper les secteurs petits enfance, psychiatrie et actions sociales et handicap.
La formation n’est pas une fin en soi. Elle est l’expression d’un souhait de réfléchir, d’analyser sa pratique, de se former sur les concepts et les pratiques. La formation participe à la construction d’une éthique soignante garante du sens à donner à notre champ et aux pratiques du quotidien.
Elle se construit à travers nos références : Dans le mouvement  (...)

État : Budget 2021 — jeunesse

Un budget en trompe l’œil !
L’analyse du programme 163 du projet de loi de finances 2020 fait apparaître plusieurs tendances : Alors que les associations de jeunesse et d’éducation populaire se sont fortement mobilisées dans le contexte de crise sanitaire, elles ressortent très fragilisées. L’État poursuit sa politique « jeunesse et vie associative » autour du Service national universel avec une augmentation de 107 % ! 3, 59 % d’augmentation pour le soutien aux associations nationales ne saurait combler  (...)

Jeunesse, révolte et chômage au Sénégal

Les récents « évènements » rappellent l’urgence de la situation. Djiby GUISSE des CEMEA de Rufisque entre autres, nous propose quelques réflexions. Il s’agit de s’appuyer sur le potentiel existant en particulier dans l’animation sociale, culturelle et sportive. « L’animation sociale, culturelle et sportive agit essentiellement en proposant des situations permettant à des personnes et à des groupes de vivre des temps d’activités qui font sens pour eux. Le plus souvent dans une démarche collective de  (...)

Pourquoi une Maison international et interculturel des Jeunes (MIIJ) à Nantes ?

La MIIJ répond dores et déjà à un premier objectif. Aujourd’hui toutes les structures qui agissent sur la mobilité internationale (CEMEA, Parcours Le Monde, Ville de Rezé, de St Herblain, Maison de l’Europe de Nantes…) confirment la difficulté de trouver des logements pour les volontaires. C’est un réel frein à la mobilité internationale et à l’accueil. Elle répond aussi à un besoin de promouvoir les enjeux interculturels. L’interculturel, la rencontre étant un outil, une démarche permettant de trouver une  (...)