Newsletter des CEMEA Pays de la Loire

Newsletter #56 des CEMEA PDLL | septembre 2017

 

L’après 2017 : beaucoup d’incertitudes !

Les élections que nous avons vécues en 2017 sont porteuses de lourdes incertitudes. Le « dégagisme » qui s’est exprimé, se construit sans réelle référence idéologique, progressiste, majoritaire. Et nous pouvons craindre que l’alternative posée au 2ème tour des élections présidentielles ne devienne la porte ouverte à l’extrême droite dans 5 ans.
L’individualisme comme valeur et principe essentiel
Effectivement, il est loin d’être sûr que la majorité des français et françaises défendent l’idéologie proposée par  (...)

Les CEMEA achètent le 104

Acheter un nouveau bâtiment après l’achat du 102 il y a deux ans, peut sembler oser à première vue. Mais cet achat a été discuté : au sein du CA bien évidemment, au sein de l’équipe salariée, mais aussi dans le cadre de deux Assemblées Générales !
Cet achat est réfléchi. Le contexte social, économique national et régional n’est pas très bon, mais c’est justement dans ce cadre que l’achat du 102 est un investissement raisonné :
▪ Du point de vue éthique et politique, le 104 permet l’accueil dans des salles de  (...)

Les 80 ans des Ceméa, trois semaines de temps forts en Région

Ce n’est pas tous les jours qu’on a 80 ans !
Au lendemain de 1936, naissaient les CEMEA (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation actives) Aujourd’hui, ils ont 80 ans et questionnent leur passé, non seulement pour se le remémorer, mais aussi pour en montrer l’actualité.
Dans le cadre de leurs 80 ans, les CEMEA ont réalisé différents supports afin de communiquer sur l’évènement et continuer à participer aux débats sur l’éducation, la culture, et l’action sociale :
Ils animent un blog sur le Club  (...)

L’été 2017 aux CEMEA Pays de la Loire

Comme tous les étés, c’est une période paradoxale. De vacances pour certain-es (le droit aux vacances et parfois, comme nous le défendons aux CEMEA, le droit même à ne rien faire) mais aussi une période d’activité importante. Cette rentrée est donc l’occasion de donner à lire et à voir ce qui s’est passé cet été sans être exhaustif :
des projets internationaux : un chantier de jeune à Nantes (avec des jeunes de Palestine et Tunisie et en parallèle un stage BAFA 3 interculturel ) ; une rencontre  (...)

Fracas média et ses citoyens webreporters

Fracas Média et ses citoyens web reporter, c’est d’abord une démarche d’éducation populaire qui permet aux jeunes d’identifier leurs situations qui posent problèmes et leur proposent alors de produire sa propre information, à partir de situations, de faits qui les choquent (discriminations, injustice...), pour agir en bas de chez eux et prendre ainsi sa place légitime sur son territoire, dans l’espace publique.
Nous pensons, en tant que mouvement d’Éducation populaire et d’Éducation nouvelle que le  (...)

Nos formations à l’animation professionnelle et volontaire en 2017 et 2018

Des stages dans le secteur de l’animation volontaire et professionnelle sur l’ensemble des niveaux existants (BAFA, BAFD, CQP Périscolaire, BPJEPS LTP/APT/EEDD, DEJEPS, DESJEPS, Titre 1 du Management) toute l’année 2017/2018.
Nos formations se construisent avec différents partenaires (Fédération des Centres Sociaux, Animation Rurale 44, PEP, CNAM, LPO, Profession Sports et Loisirs, FSGT…) Nous sommes dans une logique de réseau, sans être partisan, en nous accordant sur quelques principes fondamentaux   (...)

Des formations à la laïcité et aux valeurs de la République

“La laïcité, c’est l’ouverture à la compréhension de l’autre dans l’acceptation des différences et dans le respect du pluralisme. C’est aussi le combat pour la liberté d’expression de chacun-e et contre toute forme d’obscurantisme et de discrimination, d’exclusion et d’injustice.”
Dans le cadre des actions « Laicité, valeur de la République » portée par l’État, les CEMEA organisent des formations en Sarthe, Maine et Loire et Loire Atlantique.
Ces formations sont ouvertes à tous et toutes. Dates et  (...)

Communiqués de l’association nationale CEMEA

L’actualité est dense. Ci-joint deux communiqués de l’association nationale :
l’une autour du gâchis lié aux démantèlements de la réforme des rythmes, sans échanges, sans analyse avec la seule question financière en objectif, et la possibilité de revenir à l’école de 4 jours.
l’autre sur Google et ses contrats avec l’Éducation Nationale