Accueil > Actualités > Le CLAC 44

Le CLAC 44

  Télécharger l'article en PDF

Le 12 janvier 2015, la trentaine d’associations de Loire-Atlantique, réunie suite à l’appel des associations du collectif La Station « Engagement associatif : Grande (Remise en) Cause Nationale », a validé la création d’un CLAC (Collectif Local des Associations Citoyennes) à l’échelle du département de Loire-Atlantique. Par cette démarche, le collectif ligérien tient à affirmer sa reconnaissance et son soutien à l’action menée au niveau national par le Collectif des associations citoyennes (CAC).

Le CAC est né en 2010 pour lutter contre la réduction des associations à leur seule dimension économique et défendre la contribution des associations à l’intérêt général et à la construction d’une société solidaire, durable et participative. Après avoir déposé un recours en Conseil d’État contre la circulaire Fillon, qui assimilait l’ensemble des associations à des entreprises, le Collectif a développé une analyse globale des difficultés associatives et élaboré des propositions pour une nouvelle politique associative. En 2012, une campagne de mobilisation « Pour un printemps des associations citoyennes » a été lancée afin d’appuyer ces propositions, de multiplier les lieux de parole et d’échanges, débattre de l’avenir et de l’utilité sociale des associations. En 2013, l’appel « Non à la disparition des associations » a fédéré de nombreuses acteurs locaux en ouvrant des espaces partout en France où citoyens, adhérents, bénévoles et participants ont été alertés des dangers encourus par les associations. Aujourd’hui le Collectif poursuit trois orientations principales : lutter contre la marchandisation de l’action associative ; poursuivre le dialogue institutionnel ; accompagner les mobilisations locales et sectorielles.

Pas de société solidaire sans associations citoyennes

Se dit « citoyenne » toute association dont le projet, au-delà de la satisfaction de ses membres, s’adresse à l’intérêt général et se préoccupe du « bien commun ». A celles-ci, le CLAC 44 s’adresse : « nous assistons à une fragilisation extrême de nos associations, conséquences directes des mesures d’austérité, de la baisse des subventions publiques et de la baisse des dotations aux collectivités. Les impacts sont concrets : gestion dans l’incertitude permanente, recul des actions, marchandisation des projets associatifs, forte pression sur les dirigeants bénévoles, précarisation des conditions de travail, licenciements, disparition d’associations… Or, nous refusons d’être en première ligne de la baisse des subventions publiques ou d’en être la variable d’ajustement sans réagir, car nous savons que ce n’est pas une fatalité. A toutes les échelles et depuis tous les statuts, chacun-e a la possibilité de se positionner face aux orientations prises et d’agir en faveur d’alternatives aux choix qu’on nous impose ».

Convaincu de la nécessité que la mobilisation doit se faire collectivement et non individuellement (au risque d’accroître les logiques concurrentielles), le CLAC 44 invite à développer sur le département des lieux d’échanges, de débats, d’action d’interpellation publique. Trois objectifs sont poursuivis :

  • renforcer notre puissance d’agir en nous organisant et en débattant entre associations ;
  • imaginer de nouvelles manières d’entrer en relation avec les pouvoirs publics ;
  • sensibiliser le grand public par la création d’espace public de débats et d’interpellations.

Une première action publique s’est déroulée le mercredi 21 janvier dans les locaux de Pol’N à Nantes. Cette soirée qui a réuni 130 personnes dont 60 associations, a donné la parole aux acteurs associatifs sur les situations qu’ils rencontraient et sur les inquiétudes ainsi traversées. Cette soirée a, en outre, permis de dégager de premières pistes d’actions (happening, soirées festives, débats publics…) pour une prochaine semaine de mobilisation qui se déroulera du 16 au 22 mars prochain.

Évènements passés

Réunion CLAC 44 : Création et perspectives

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org