Accueil > Actualités > Grève dans les périscolaires le lundi 5 septembre

Grève dans les périscolaires le lundi 5 septembre

Pendant l’été les taux d’encadrement du périscolaire se sont allégés !

Un décret discret a permis de passer de 1 pour 14 en maternelle et 1 pour 18 en primaire. Cette évolution interroge sur les réelles ambitions éducatives annoncées ?

Cet assouplissement est une mesure qui permet de donner un peu de marge de manœuvre aux collectivités territoriales pour qui la dépense n’a pas été choisie et qui reste importante dans leur budget. Autant la tension financière des collectivités est perceptibles, autant la réponse n’est pas la bonne. Faire des économies au détriment de la sécurité physique et affective des enfants ne peut pas être la bonne réponse.

Une réforme au goût amer pour les animateurs/trices professionnels.

Une réforme qui s’est construit en s’appuyant sur les besoins de l’enfant, les rythmes d’apprentissage. Et effectivement des éléments sont intéressants dans cette réforme. La question du rythme l’est ! Mais dans cette réforme si on a beaucoup consulté (enseignant-es, parents…), et peut être pas assez ; on a trop souvent oublié une profession : les animateurs/trices.

Des rythmes de travail complexes (peu d’heures sur une grande étendue), des temps partiels subis, peu de reconnaissance, peu de formations continues… Ce mouvement s’inscrit aussi dans ce contexte.

Pour en savoir plus 

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org