Accueil > Actualités > Des formations BAFA tout l’été aux CEMÉA Pays de la Loire !

Des formations BAFA tout l’été aux CEMÉA Pays de la Loire !

  Télécharger l'article en PDF

Les CEMEA proposent des formations BAFA tout au long de l’été en Pays de la Loire. Ce sont ainsi pas moins de 10 formations générales ainsi qu’une douzaine d’approfondissements qui se dérouleront dans la région de juin à septembre.

Les dates de ces stages sont disponibles ici : www.cemea-formation.com/bafa/pays-d...

En vidéo

Le BAFA, qu’est ce que c’est ?

Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’animateur/trice) est un brevet non professionnel qui permet d’accompagner des enfants et des jeunes dans le cadre des Accueils Collectifs de mineurs (ACM). Il s’agit d’un diplôme de l’animation volontaire. Il est délivré par Jeunesse et Sport au terme d’une formation en 3 étapes.

Le cusus BAFA

La formation est composée de 3 étapes, à effectuer dans l’ordre, dans un délai de 36 mois :

  • une formation générale de 8 jours, avec un organisme de formation. Mêlant théorie et pratique, cette étape permet d’acquérir les bases : connaissance des publics, vie quotidienne, activités, relation éducative, réglementation, sujets de société, etc... Cette étape permet notamment de se préparer à la première expérience que constitue pour bon nombre de stagiaires le stage pratique.
  • un stage pratique de 14 jours, en accueil collectif de mineurs. Ce stage permet de mettre en en œuvre les acquis de la formation et de les confronter avec le terrain. C’est un moment de formation à part entière, le ou la stagiaire bénéficie de l’accompagnement de l’équipe de la structure qui l’accueille.
  • un stage de perfectionnement de 6 jours ou de qualification de 8 jours, avec un organisme de formation. Cette étape permet de revenir sur le stage pratique, de faire le point sur ses acquis et ses besoins de formation et de découvrir ou d’approfondir ses connaissance dans un domaine en fonction du thème du stage choisi.

Le bafa aux CEMEA

Les CEMEA sont un mouvement d’éducation populaire qui défend et promeut les principes de l’éducation nouvelle. Les objectifs de formation s’appuient sur les textes Jeunesse et Sports et le projet éducatif BAFA/BAFD des CEMEA.

L’activité

La pratique d’activités occupe une place importante dans la formation. Il s’agit notamment de découvrir le plaisir de faire, d’acquérir des compétences techniques et pédagogiques permettant d’accompagner des enfants et des jeunes dans l’activité, de réfléchir et mettre en place des espaces aménagés pour la pratique d’activités , etc. Ces temps de pratiques sont accompagnés de temps d’échanges permettant de réfléchir à l’importance de l’activité dans le développement de l’enfant, à la question du choix de l’enfant dans l’activité, à la notion de projet, etc.

La vie collective et quotidienne

Les CEMEA accordent une grande importance à la qualité de la vie collective et à l’organisation matérielle. Ainsi, les stagiaires participent à l’élaboration des règles de vie collective, organisent et prennent en chargent les tâches matérielles liées à la vie du stage. Des temps de réflexion sur la place et le rôle des animateurs et animatrices dans la vie quotidienne en ACM ont lieu tout au long du stage : rythme de vie, repas, sommeil, hygiène, relations avec les familles, accueil, etc.

La construction de la formation

Un autre des principes défendus par les CEMEA est la place de la personne dans la formation, la situant au entre centre de ses apprentissages. Plus qu’être « acteur-trice de sa formation », nous souhaitons que les stagiaires soient « auteurs-trices de leur formation ». Ceci implique automatiquement de leur permettre d’avoir une place à part entière dans la construction de la celle-ci. Il s’agit là de proposer une formation au plus près des besoins de chacun-e, une formation qui prend en compte les personnes et leur parcours. Cela se traduit notamment par :

  • la mise en place d’espaces permettant aux stagiaires d’évaluer leurs acquis et leurs besoins de formation,
  • la mise en place des espaces d’élaboration et de décisions,
  • l’accompagnement des stagiaires dans la compréhension et l’utilisation de ces espaces.

L’implication des stagiaires dans la construction de la formation permet aussi de réfléchir plus largement à la question de l’implication des enfants et des jeunes dans la construction de leur vacances et loisirs. En expérimentant différents espaces de parole, de propositions, de décisions, etc. les stagiaires s’essaient concrètement à l’organisation collective et réfléchissent aux outils qui la permettent.

Les temps d’échanges

Vie quotidienne, activités, besoins des enfants et des jeunes, connaissance des structures d’accueil, animation volontaire, réglementation, relations avec les familles, sujets de société, etc., autant de sujets qui seront abordés sous forme d’échanges. À l’aide de démarches de construites par les équipes de formation, s’appuyant à la fois sur des apports théoriques et sur les connaissances et expériences de chaque participant-e, ces temps ont pour objectif d’acquérir des connaissances sur les différentes questions ayant trait à l’accueil d’enfants et de jeunes en ACM et de se forger une conception de la place et du rôle de l’animateur-trice.

Les temps spécifiques aux stages d’approfondissement ou de qualification

Le stage d’approfondissement ou de qualification permet aux stagiaires de revenir sur leurs expériences pratiques et d’approfondir un sujet ou une pratique d’activité. Dans ce cadre, des temps de formation permettent de revenir sur l’expérience des stagiaire et de l’analyser. Des temps de pratique et de réflexion en lien avec la thématique choisie sont aussi prévus tout au long du stage.
La qualification permet l’encadrement en responsabilité de l’activité liée au dans le cadre du centre de vacances ou de loisirs.

Et après ?

La formation ne saurait s’arrêter à l’obtention du diplôme. Ainsi, après le stage BAFA, les stagiaires peuvent notamment rejoindre les groupes d’activités et de réflexion des CEMEA, participer à des week-end et soirées ancien-ne-s stagiaires. Ces différents espaces permettent notamment aux animateurs-trices de se rencontrer, de continuer à se former et d’approfondir leur réflexion. Les CEMEA proposent aussi des après-midi d’aide à la recherche de stage pratique (aide pour la recherche d’organisme, aide à la rédaction de lettre de motivation et de CV). Enfin, ils et elles recevront gratuitement pendant un an la revue « Les Cahiers de l’Animation » éditée par les CEMEA qui propose des pistes de réflexion sur différents sujets liés à l’animation volontaire, des récits d’expériences, des activités, etc.

Plus d’infos

Il vous reste des questions ? N’hésitez pas à nous contacter au 02 51 86 02 60 ou par mail à accueil cemea-pdll.org. Un rubrique dédiée au BAFA existe sur notre site, n’hésitez pas à la consulter : http://www.cemea-pdll.org/-Le-BAFA-

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org