Accueil > Actualités > Des actions de solidarités concrètes

Des actions de solidarités concrètes

Ces actions concrètes sont multiples. Toutes les actions portées par les CEMÉA ne sont pas présentées : ré-ouverture du jardin partagé d’Yzeux (Le Mans), solidarité à la MECS du Château (La Montagne), le projet de radio : radio sans nous, radio émise dans un studio virtuel, chacun-e de son lieu de confinement.
https://covid19.cemea-pdll.org/cate...

Zourit dans une quinzaine de structures de la Région

15 structures des Pays de la Loire se sont inscrites dans la dynamique dont 12 écoles, collèges et lycées : école maternelle des Marsauderies de Nantes (44), l’école du Bois de Guérande (44), l’école élémentaire Roger Salengro de Rezé (44), l’école maternelle du Soleil Levant de St-Herblain (44), école élémentaire de Lavardin (72), Lycée Galilée de Guérande (44)… Mais aussi des associations : centre socioculturel de Loire Divatte, l’association de Hand Ball du lac du Maine (49), une pépinière jeunesse de Nantes (44)... À ce jour Nantes Métropole y réfléchit autour de l’habitat social.

La situation de confinement que nous traversons nous oblige à repenser, à inventer nos modes de communication, nos façons de travailler pour continuer, malgré tout, à mener à bien nos activités, les projets en cours, à garder le lien avec les élèves, les enfants, les jeunes, les familles et les accompagner au mieux.
Zourit.net vous permet, en quelques clics, de disposer de l’ensemble des services numériques désormais essentiels au fonctionnement d’une structure associative, d’une école : avoir des mails, communiquer par mail, avoir du stockage de fichiers, diffuser des dossiers volumineux, un pad, de la visioconférence, un outil de sondage (dates ou autres), faire de la WebRadio, stocker des films…
Un plan de massification est en cours de réflexion pour la rentrée.
https://covid19.cemea-pdll.org/une-...

Un collectif pour un accès au numérique libre sur la Métropole de Nantes

Nous faisons d’ores et déjà un double constat : le « non-équipement » de certaines familles et de besoin d’accompagnement aux usages d’une partie de la population. Ce double constat est partagé et a fait l’objet d’une réunion il y a quelques jours avec : les CEMÉA, l’Afev, Ping, Alis 44, l’Accoord, Ville de Nantes, Nantes Métropole le Conseil Départemental de Loire-Atlantique ...
Une première dynamique s’est engagée autour de la mise à disposition de matériel informatique pour certaines familles, certains jeunes pour répondre à des besoins urgents dans cette période confinée. Les CEMÉA ont pris leur part en stockant du matériel au 102 et en le distribuant en direct.
Mais l’objectif est d’aller plus loin : créer un pack solidarité numérique avec un chèque formation, une offre de connexion solidaire et un accès à un réseau de la médiation numérique par quartier. Dans le cadre de cette politique notre objectif sera d’y participer avec une dimension d’accompagnement ainsi que dans la proposition d’outils et services en ligne respectueux des personnes et ainsi participer de l’offre globale.

Nos actions dans les quartiers avec entre autres notre présence sur le Clos Torreau

Nous ne sommes pas à l’origine, mais nous avons mis nos moyens pour accompagner des initiatives habitantes.
L’éducation populaire a été trop confinée. Dans les quartiers cela tourne parfois au désastre. Les familles, les jeunes, les enfants tiennent mais c’est complexe. C’est complexe de rester confiner à 4, 5 ou 6 dans des appartements de 60, 70 m²… Tout est fermé : la maison de quartier, la mairie de quartier…
Il nous faut pourtant sortir, proposer des actions en travaillant à concilier la sécurité physique et le lien social, l’entraide, la réflexion collective.

Sur le quartier a été mis en place :

  • de l’affichage en plusieurs langues des gestes de prévention, distribution d’attestations de déplacement
  • instaurer des affichages suscitant la solidarité par immeuble : nettoyage de l’ascenseur, impression de documents, faire des courses
  • relance d’une AMAP avec distribution au cœur du quartier
  • fabrication de masques avec des couturiers et couturières du quartier pour l’ensemble des habitant-es
  • distribution de livres et de jeux ...

https://covid19.cemea-pdll.org/temo...
Mais aussi des articles de France 3, Ouest France …
https://france3-regions.francetvinf...

Nos actions en lien avec les Roms, les bidonvilles dans le cadre de Tinesol : solidarité alimentaire, apport de jeux, continuité éducative …

L’objectif est de faire le tour de plusieurs terrains de l’agglomération nantaise avec deux équipes (Nord et Ouest) : distribuer des autorisations de déplacement (même si souvent il y a une peur avec la police qui stationne à la sortie du terrain), les kits hygiènes pédagogiques à tous les enfants (crayon de couleurs et coloriages). Il convient aussi d’échanger avec les familles sur leurs besoins complémentaires, accompagner les familles vers les espaces d’aide alimentaire (CCAS, secours populaire …), proposer quelque temps de jeux, de parler de la question de l’école même si l’année semble terminée.
Chaîne Youtube de Tinesol

Nos actions vers les migrant-es, exilé-es

Les actions éducatives et sociales se poursuivent (préparation des vacances, musiques, espace non mixte). Mais en cette période grosse action autour de la solidarité Alimentation (1 tonne distribuée par semaine) et Hygiène.
Nos locaux se sont transformés en espace de transition alimentaire.

Témoignage de jeunes exilés sur leur confinement dans la Région Nantaise : le confinement est dur pour toutes et tous. Plus dur en appartement que dans une grande maison avec jardin. Mais quand on est confiné en squat loin de sa famille, loin de ses repères …
https://www.youtube.com/watch?v=r6o...

Espace d’écoute parentalité pour les parents de Nantes Sud et Rezé Sud, fréquentant ou non le LAEP 104

Un espace de rencontre et d’écoute (virtuel) mais restant collectif entre parents et accueillant-es.
Un espace de non-jugement, mais qui permet de poser des choses, de dire, de réfléchir.

Une action de soutien de « Nous Aussi » à St-Nazaire – handicap

Nous avons dans un premier temps œuvré à suivre et accompagner les adhérent-es dans cette période. On peut les écouter dans une émission à laquelle plusieurs membres ont participé.
https://covid19.cemea-pdll.org/des-...
Depuis la réflexion se poursuit avec d’autres autour des vacances. Plusieurs organisateurs se dirigent vers l’annulation des séjours 2020, au regard des complexités organisationnelles. Les personnes en situation de handicap risque de vivre une exclusion encore plus importante, face au droit aux vacances. Un groupe est en cours de constitution pour tenter au moins partiellement sur certains territoires de trouver des solutions.

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Conditions Générales de Ventes | Règlement intérieur des formations

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org