Accueil > Actualités > Collectif des Associations Citoyennes / CRAJEP – Mouvement Associatif

Collectif des Associations Citoyennes / CRAJEP – Mouvement Associatif

Deux coordinations auxquelles les CEMEA PDLL adhèrent

  Télécharger l'article en PDF

Les CEMEA Pays de la Loire participent à plusieurs coordinations :

  • Au sein du CAPE pour agir au sein et autour de l’école publique
  • Au sein de Tcap pour agir autour de la reconnaissance et des droits des personnes en situation de handicap
  • Au sein de la JPA : C’est la confédération laïque du secteur des vacances et des loisirs.
  • Au sein du CNEA. C’est un des syndicats professionnel représentatif dans les domaines de l’animation, du sport, du tourisme social et familial.
  • Au sein du CRAJEP, coordination des associations, fédérations d’éducation populaire et agit régionalement afin de contribuer à une évolution des politiques publiques qui prennent en compte les jeunesses et tendent vers leurs émancipations.
  • Au sein du Mouvement Associatif (par l’intermédiaire du CRAJEP) qui regroupe un ensemble de coordinations associatifs et agit principalement auprès de l’État, des collectivités publiques autour du droit associatif….

Nous adhérons aussi à quelques collectifs plus ou moins formalisés (parfois à l’échelle départementale) autour de l’international, de pratiques culturelles, de loisirs...
Dans l’ensemble de ces collectifs nous tentons d’être actifs. Il nous semble effectivement nécessaire d’agir pour le collectif, de créer des synergies, d’éviter le repli sur soi, le renforcement des concurrences dans un contexte économique et social dégradé.

Récemment les CEMEA Pays de la Loire ont décidé d’adhérer au CAC – collectif des associations citoyennes. Nous rejoindrons les actions menées au sein du CLAC 72 (Collectif Local des Association Citoyennes) et nous avons participé à l’ensemble des réunions de constitution du CLAC sur le 44.

Aujourd’hui le CAC est revendicatif (avec un discours plus clair et avec moins de concession avec le gouvernement actuel parce qu’il serait de gauche) et tente ainsi de créer des rapports de force dans l’espace public, au niveau des médias. C’est aujourd’hui sa principale action.

Au niveau régional le CRAJEP agit plus dans une stratégie qui consiste à agir avec les collectivités, les institutions pour tenter d’infléchir certaines politiques publiques régionales (participation à l’élaboration du schéma régional des jeunesses, à l’évolution de politiques jeunesses dans le champ international, des emplois d’avenir, mise en œuvre du Conseil Régional des Jeunes...) De même le Mouvement agit autour de la formation des bénévoles, des modes de relations et de contractualisations entre l’État, les collectivités et les associations...

Pour le CRAJEP et le Mouvement Associatif, le curseur stratégique se situe plus vers la contribution à l’élaboration de certaines politiques publiques que sur une posture revendicative de défense.

Il nous semble qu’une coordination pourrait adopter cette double stratégie :

  • revendiquer, poser un discours critique et clair quand cela nous semble justifié
  • participer à l’élaboration de politiques publiques

Ces stratégies ne sont pas contradictoires. Et en état la stratégie des CEMEA Pays de la Loire est d’adhérer et de participer activement aux deux espaces.

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org