Accueil > Médias et Pratiques Numériques > Les Enjeux > Charte Médias, éducation critique et engagement citoyen

Charte Médias, éducation critique et engagement citoyen

Les projets et actions liés à l’Éducation aux Médias et à la Culture Numérique des jeunes, menés par les Ceméa, sont articulés à un travail d’édition d’outils pédagogiques. Ce sont des dossiers ou vidéos pour les parents, des fichiers d’activités pour les animateurs, des mallettes pédagogiques (multimédia), des blogs événementiels, des Serious games, des expositions, des ouvrages, un espace d’e-formation, un site ressources … pour les enseignants et les acteurs éducatifs.

Pour tous les enfants, les jeunes, les adultes et tous les acteurs éducatifs, les Ceméa, mouvement d’éducation revendiquent une formation aux médias et à l’information, citoyenne, culturelle, critique et systématique. Les Ceméa réaffirment la nécessité d’accessibilité pour tous et la dimension de bien public des contenus et supports médiatiques. Association d’éducation populaire, les Ceméa défendent l’existence d’un service public indépendant pour tous les médias, et portent un projet politique qui reconnaît la société civile comme interlocuteur des pouvoirs publics et des industries du programme. Dans une posture de co-régulation citoyenne, au service d’une politique « Médias – Jeunesse » ambitieuse.

Former des citoyens à l’heure du numérique

La culture de l’information est devenue la forme privilégiée d’accès à ce qu’il convient désormais d’appeler « l’ère numérique ». Cette culture s’est complexifiée avec l’explosion des formes différenciées de l’information et une frénésie de communication à travers toutes les interfaces technologiques ou plates-formes logicielles.

  • L’ENJEU D’UNE ÉDUCATION
    Les jeunes ont migré sur les réseaux sociaux où ils se retrouvent entre « amis » ou « pairs », échappant aux relations des adultes, éducateurs et médiateurs. Or, leurs pratiques sur les réseaux pour enrichissantes et ludiques qu’elles paraissent, ne s’inscrivent pas moins dans des confusions, problématiques en termes de liberté d’expression, de propriété intellectuelle, de vie privée... De plus, la fracture numérique se creuse, avec une minorité d’usagers qui utilisent la majorité de la bande passante à haut débit et développent des usages enrichis, alors que la majorité est sollicitée en permanence pour des usages consuméristes.
  • DES PROJETS ÉDUCATIFS À CONSTRUIRE AVEC LES JEUNES
    Paradoxalement, du fait du numérique, la culture de l’information a mené en partie, au paradigme de la participation, alors qu’elle avait pour but, pour les initiateurs, de susciter encore plus de consommation. Mais cette participation est souvent réduite à de l’auto-expression, sous des injonctions technico-commerciales permanentes. Or elle permettrait toutes sortes de formes d’expression : artistique, politique, culturelle et sociale... et aussi toutes sortes de formes d’engagement civique et citoyen.

Une éducation aux médias et une culture de l’information qui « fassent sens » pour le XXIe siècle, doivent donc prendre en compte le « citoyen numérique », dans ses pratiques culturelles et sociales, formelles et non formelles, dans ses postures de cyber’citoyen, de spect’acteur, d’auteur-producteur, afin de lui permettre la maîtrise de cette société de l’information.

Lire la suite

Le pôle Médias des Ceméa en action

Les médias sont au coeur d’enjeux démocratiques et culturels concernant tous les individus, enfants, jeunes, adultes. C’est un enjeu majeur d’éducation.
Les Ceméa défendent un projet éducatif émancipateur qui favorise les démarches d’expressions citoyennes et qui combat toutes pratiques des médias faisant des enfants et des personnes des « coeurs de cible ».

Par la formation des enseignants, des animateurs, des éducateurs... et des parents permettant la qualification et la formation critique des jeunes dans la société numérique.

Par des actions éducatives auprés des collégiens et des lycéens, des apprentis favorisant des pratiques numériques responsables et citoyennes, créatives et collaboratives.

Par la conception et l’édition d’outils pédagogiques multimédias (ressources en ligne, sites, guides, DVD, ouvrages...), point d’appui pour tous les éducateurs et les politiques publiques éducatives.

Par l’animation d’évènements culturels (festival du film d’éducation), de forums d’expression citoyenne des jeunes soutenant leurs projets, et de débats citoyens sur l’information, la société numérique et les cultures enfantines.

Pour la mise en place d’une co-régulation des médias, entre la société civile, les pouvoirs publics et les industries de contenus, en s’appuyant sur le collectif Enjeux e-médias et des associations citoyennes.

Les références des Ceméa...

Direction et animation de formations ou de séminaires nationaux pour des enseignants dans le cadre des plans de formation académiques ou nationaux. Formation professionnelle de plus de 1 000 animateurs par an sur les médias et les jeunes. Formation de formateurs. Formation d’éducateurs et de travailleurs sociaux.

Direction de séminaires européens. Symposium sur l’éducation aux médias et aux Droits de l’homme (Strasbourg-2011), Euforcom (2005-2007) [Italie, Pologne, République Tchèque, France] et Euromeduc (2008-2009) [Belgique, Portugal, Italie et France]. Intervention auprès de la Commission française de l’Unesco (colloque international en 2007) à Paris.

Participation au Comité éditorial et au groupe de pilotage du dispositif français « Internet sans crainte », soutenu par l’Union européenne et animé par la société Tralalere. Conception d’outils pédagogiques, animation de campagnes permanentes. Réalisation de supports d’information.

Partenaires des Universités de Villetaneuse – Paris XIII (module Licence), Sorbonne Paris III (Master), Poitiers-Angoulême (Centre Européen des Produits de l’Enfant) (module Master) sur l’éducation aux médias.

Partenaires des collectivités territoriales (Conseils régionaux, Conseils généraux, …), notamment à travers les dispositifs « éducation aux écrans » avec le Conseil régional de Basse-Normandie, « Ordi 60 » avec le Conseil général de l’Oise, « Festival des lycéens et des apprentis » avec le Conseil régional de l’Aquitaine, « Les médias, on en parle » avec le Conseil général de Seine Maritime, « Jeunesse et actions éducatives » avec le Conseil régional des Pays de la Loire,...

Voir la rubrique Médias, éducation critique et engagement citoyen du site national des CEMEA

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org