Accueil > Actualités > Ce que soulève la jupe

Ce que soulève la jupe

Il est intéressant d’analyser ce qui s’est passé autour du 15 Mai, avec la journée « Ce que soulève la jupe »

Nous sommes face à des mouvements réactionnaires qui tentent de surfer sur la vague du succès de la « Manif pour Tous ». De part leurs interventions, ces mouvements tentent, et à ce jour parfois réussissent, à faire influencer certaines politiques locales et nationales. C’est ainsi que certains mouvements il y a quelques semaines sont intervenus auprès du Conseil Régional Pays de la Loire quant à la communication autour du Pack contraception.

L’objectif recherché est de créer une pression militante, médiatique et de faire reculer toute tentative de politique progressiste. L’objectif est de faire capoter toute mesure qui tiendrait à reconnaître l’égalité des droits, la liberté de se construire une identité genrée, de choisir sa propre sexualité...

Devant cette pression, Hamon le 14 Mai n’ose pas dire toute la vérité. A l’Assemblée Nationale, il répond qu’ « il n’y a pas de demande faite aux élèves » Bien évidement il répond aux propos erronés des groupes réactionnaires et anti-théorie du genre qui ont tronqué et déformé l’information, qui est devenue une obligation pour les garçons de porter une jupe, ainsi que du rouge à lèvres, ce qui est bien évidemment faux.
Mais le risque est de subir ces pressions et d’oublier de dire que cette initiative de lycéens et lycéennes dans le cadre du CAVL (conseil académique de la vie lycéenne) est une très bonne initiative qu’il convient de soutenir.

Mais il en est de même parfois du côté associatif. On va parfois se freiner et ne pas oser affirmer haut et fort que l’on ne naît pas homme ou femme, on le devient. C’est un processus de construction identitaire qui se formalise tout au long de sa vie et en particulier dans les plus jeunes âges ; ce que disait déjà Simone de Beauvoir et plusieurs autres féministes.

Les lycéens et lycéennes nous ont démontré par cette action, qu’il ne fallait pas baisser la garde, ne pas se cacher devant certaines formes de pudeurs politiques et oser affirmer les choses.

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org