Accueil > Actualités > Une année 2017 importante pour les CEMEA

Une année 2017 importante pour les CEMEA

  Télécharger l'article en PDF

Une année de transition avec de nouvelles politiques régionales au niveau de la Jeunesse (suppression des CPO jeunesses), un nouveau marché Région sur la formation professionnelle (marché en cours – avec une offre de formation qui baisse de 30%).

Mais la transition va surtout se vivre avec les élections de Mai et Juin. De nouvelles politiques nationales qui vont se traduire en 2018 avec de nouvelles orientations en matière de formation, d’éducation, d’enfance, de jeunesses…
Le dernier édito de notre revue nationale (Vers l’Education Nouvelle) rappelle l’ensemble des enjeux et des questionnements que peut reprendre notre mouvement.

« Le changement c’est maintenant ! » disait un des candidats à la présidentielle de 2012 devenu aujourd’hui président. Mais le changement n’est pas une affaire d’instant, il court sur un temps plus long, un passage d’un état à l’autre, notamment en matière d’éducation.

Égarés par ces nombreuses et discordantes incantations au changement, il nous faut en tant que militant.e.s de l’Éducation nouvelle, préciser et affirmer que nous aspirons en effet à « transformer le monde » (éducatif d’abord !) ; ce monde qui produit inégalités, discriminations, décrochages citoyens, qui promeut la marchandise éducation, le retour à l’ordre moral, rendant de plus en plus inaccessible les savoirs, brouillant les pistes de son accès et faisant passer l’avoir avant l’être : l’Éducation est un droit, militer pour ce dernier est notre cause.

Ce contexte doit nous permettre d’affirmer cette exigence politique de notre projet et de nos actions éducatives.

Ainsi, d’organiser le débat, de mettre en valeur les questions qui nous inspirent, de traduire nos arguments en propositions concrètes, de décrypter bien des faux messages ! En redonnant toute sa force à cet engagement, « militant » !

Bravons l’éloquence de certains pour soutenir que l’éducation, les loisirs, la culture, la santé, le social et les solidarités demeurent de vraies ambitions humanistes ; pour continuer à oeuvrer partout où nous sommes sur les questions de la place des enfants, du jeune, du malade, pour leur donner une place de sujet, auteur, acteur, responsabilisé. Il nous faut proposer de consolider ces acquis

Le respect des droits de chacun s’expérimente dans bien des situations collectives, que nous savons mettre en place, avec qualité. Elles témoignent d’une éducation active, instituent des espaces et des temps qui stimulent le vivre ensemble, la parole, l’écoute, dans le respect de la laïcité. Affirmons que nous sommes prêts pour d’autres expérimentations qui luttent contre ces inégalités à l’école, au centre de loisirs et aussi à l’hôpital !

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org